Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ENSEMBLE POUR CROSNE

Blog de Christophe De Freitas, conseiller municipal de Crosne

Comment favoriser l'activité des commercants, artisans crosnois ?

Publié le 8 Octobre 2013 par Collectif commercants in Diagnostic, Commerce

Comment favoriser l'activité des commercants, artisans crosnois ?

L'activité économique est une compétence de la communauté d'agglomération du Val d'Yerres. Il arrive couramment que les Villes tout de même disposent d'un adjoint au Maire, voire d'un service chargé d'animer la vie économique locale, de faire le lien avec le service de l'agglomération, d'instituer un véritable partenariat avec l'association des commerçants et de travailler avec les artisans, les commerçants et les industriels afin d'améliorer la prise en compte de leurs diverses attentes.

Et il y a matière considérant qu'ils créent et maintiennent des emplois de proximité, contribuent à l'animation de la Ville, rendent un service de proximité aux habitants qui ne sont pas véhiculé et donnent une image dynamique qui éviterait de laisser penser que Crosne est une ville dortoir.

A Crosne, ce n'est pas une priorité et, en matière de soutien économique, le bilan de mi-mandat (pourtant portant sur 2001/2011 !) ne dit rien. La manifestation de l'intérêt de la municipalité en place n'interviendrait, aux dires de certains commerçants, qu'en période pré-électorale. Chacun conviendra que c'est court pour imaginer une politique qui devrait s'étaler sur six ans...

Quel est le bilan des intentions de l'équipe municipale qui annonçait avant les dernières municipales son envie d'installer "de nouveaux commerces de proximité et l'amélioration du stationnement" ? Le maire l'écrit pourtant dans l'édito de son bilan: les projets ont été réalisés : on cherche toujours mais on ne voit pas où sont les réalisations !

A contrario, le tiroir à idées est plein comme la promesse de réhabiliter une partie du centre ville pour y construire un vaste centre commercial avec parking souterrain. Expropriations, préemptions, démolitions, nouvelles boutiques et toujours de nouveaux logements sont envisagées sans concertation avec les commerçants locaux. C'est dommage ! Certains d'entre eux, qui suivent de loin cette promesse de campagne n'y croient plus voire la redoute faute d'informations et d'autres y sont opposés car le maire voudrait que tous les commerçants se regroupent dans son nouveau complexe commercial, sans qu'il tienne compte du coût induit par ce déménagement.

En parallèle, si l'installation du marché date de 2001, depuis il vivote et ne parvient pas à prendre une véritable envergure populaire à même de faire venir et vivre un nombre plus important de commerçants ambulants.

Si certains commerçants regrettent l'incapacité de l'association des Commerçants et Artisans Crosnois à dynamiser le commerce locale, qu'a fait la Mairie pour lui permettre d'inciter les Crosnois à fréquenter les commerces de la ville, où en est le dossier de la signalétique qui est dans les cartons depuis près de deux ans sans que rien ne bouge ?

Pourquoi les commerçants du plateau continuent de ressentir un sentiment de délaissement quand ils réclament le minimum de sécurité ou d'attention que pourrait proposer la municipalité ?

Dans le bas de Crosne, pourquoi d'autres commerçants se sentent ignorés, quand ils ne sont pas harcelés par la Mairie qui leurs reprocheraient sa propre mauvaise gestion du patrimoine. Ainsi, ceux dont la boutique est régulièrement inondée du fait des pluies torrentielles attendent toujours que la Ville n'intervienne pour mettre fin à ce désordre !

Enfin, le droit à la sécurité est une de leurs revendications récurrentes car ils voient se développer les chapardages, les vols, les agressions, les tentatives de cambriolage alors que les caméras promises ne sont toujours pas installées.

Drôle de soutien en somme.

Comment favoriser l'activité des commercants, artisans crosnois ?
Commenter cet article