Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ENSEMBLE POUR CROSNE

Blog de Christophe De Freitas, conseiller municipal de Crosne

La mauvaise foi en politique !

Publié le 17 Septembre 2013 par Collectif politique in Diagnostic, Politique

Vous avez été destinataire en début d'été d'une "lettre du Maire" se gargarisant de l'inauguration de l'aire d'accueil des gens du voyage. Elle oublie d'insister sur l'opposition du Maire, par tous les moyens y compris judiciaire, à la mise en oeuvre du projet de la Ville de Villeneuve-Saint-Georges et que ce n'est que parce qu'il risquait de devoir payer des indemnités importantes à cette dernière, qui était dans son droit, qu'il a renoncé et s'y est associé en prenant en charge une douzaine de places !

Alors que cette aire était supposée régler le problème des occupations illicites du domaine public et des propriétés privées par les gens du voyage, autorisant le recours au préfet de l'Essonne pour ordonner les expulsions du fait de notre propre respect de la loi, un camp de 90 Roms est apparu dans le bois, juste derrière l'aire d'accueil... A ce jour, l'action de la Mairie est sans effet puisqu'ils y sont depuis qu'ils ont été expulsé de Limeil-Brévannes par le Préfet du Val-de-Marne, fin avril (cf. article du parisien en pièce annexée) .

La communication purement politique du Maire est plus que déplacée car, outre son coût d'impression et de distribution alors que le budget de la Ville pourrait servir à rendre de vrais services aux Crosnois, il traduit un exercice de valorisation personnel, dérive du mandat que les Crosnois ont confié au Maire, mettant en avant l'expulsion de familles sédentarisées à Crosne depuis des années et le relogement de quelques unes pour omettre de signaler l'existence de familles qui vivent dans des conditions totalement insalubres, sans qu'il n'intervienne pour y mettre fin (peut-être est-ce la faute d'EDF, la lettre évoquant le défaut de raccordement à l'électricité de l'aire mais pas celui de camps ?).

De même, sur le site internet de la Ville, notre maire, aspirant communiquant, nous livre dans la conclusion de ses vidéos-interview dénommées "tchat" ce commentaire particulièrement édifiant : face au refus répété du Conseil général de transformer la rue Boileau en route départementale, histoire de la faire réhabiliter aux frais des contribuables essonniens, il espère avoir le soutien de Madame Lamoth , notre conseillère générale, sous-entendant que son immobilisme est à l'origine des refus du Cg 91.

Il oublie de rappeler que Madame Lamoth est dans l'opposition et qu'elle a peu d'espoir de se faire entendre, quand bien même elle souhaiterait défendre un projet aussi inefficace. Quand on sait que ce sont ses amis socialistes qui sont au pouvoir au Conseil général, soit notre maire manque de relationnel, soit sa capacité de conviction n'est pas suffisante pour en faire une bonne idée.

En tout état de cause, il ne manque pas de toupet !

Malgré la gestion "durable" du bassin du grand ha-ha par le SYAGE, il est temps de réaffirmer que les Crosnois ne sont pas des moutons !

Malgré la gestion "durable" du bassin du grand ha-ha par le SYAGE, il est temps de réaffirmer que les Crosnois ne sont pas des moutons !

Commenter cet article