Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ENSEMBLE POUR CROSNE

Blog de Christophe De Freitas, conseiller municipal de Crosne

Syndicat du collège Yerres-Crosne : cette structure inconnue qui prélève 135 000 € sur les impôts des Crosnois !

Publié le 27 Décembre 2016 par Christophe DE FREITAS in Intercommunalité

Le débat d'orientation budgétaire du syndicat s'est tenu dans l'indifférence générale (deux yerrois présents sur 8 délégués) le 12 décembre dernier. Il est vrai que la séance avait lieu à 17h, un lundi et que pour ceux qui travaillent, c'était totalement inadapté et ce n'est pas faute de l'avoir dit.

Même le vice-président, notre maire indemnisé chaque mois pour cette fonction, n'avait pas pris la peine de se déplacer. Délicat désormais pour lui de réclamer la suspension des indemnités des élus du Val de Seine, qui refusent de siéger depuis un an au sein de la nouvelle agglomération, sous peine de subir le même sort.    

En 2017, comme les années précédentes, le prélèvement que le syndicat opère directement sur les contribuables (Yerrois et Crosnois réunis s'agissant d'un syndicat intercommunal) est de 280 000 € dont 134 000 € pour les Crosnois (pour un budget de l'ordre de 300 000 €).

Les contribuables crosnois peuvent légitimement s'interroger sur les raisons qui poussent la majorité de la commune de Crosne a accepté un prélèvement fiscal servant à financer :

- le fonctionnement et les investissements d'un gymnase yerrois, géré par le service sport jeunesse loisirs de la ville de Yerres, à travers quelques lignes de crédits (fluides, emprunt),

- le remboursement de la mise à disposition d'un agent par l'agglomération,

- les indemnités de deux élus dont l'activité est plus que réduite, considérant qu'il s'agit d'une coquille quasiment vide.

- une aide aux familles au titre des transports des collégiens,

- la prise en charge de frais pédagogiques du collège, qui ne relèvent pas de la compétence de l'intercommunalité.     

Depuis 2014, je réclame la suppression de cette structure inutile afin de faire baisser les impôts des Crosnois, injustement taxés au profit des Yerrois. 

Cette décision permettrait :

- de laisser à la charge des seuls Yerrois les frais de fonctionnement et d'investissement de leur gymnase,

- de supprimer le coût, superflu, des indemnités des élus (15 000 €),

- de reprendre et d'assurer un meilleur suivi des aides au transport versées aux familles (5 500 € versés aux familles crosnoises cette année),

- de laisser au collège la gestion de son action pédagogique (15 000 €).

Je crains cependant que les indemnités que procurent les fonctions de présidente ou de vice-président n'empêchent la majorité de penser au sort des contribuables crosnois.

Je m'étonne également que, malgré la renégociation récente de l'emprunt et des fluides (-10% sur l'eau et l'électricité, - 5% sur le gaz), les prélèvements fiscaux restent constants... sans que les élus crosnois de la majorité ne s'en émeuvent !

Commenter cet article