Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ENSEMBLE POUR CROSNE

Blog de Christophe De Freitas, conseiller municipal de Crosne

Actualités intercommunales

Publié le 28 Août 2015 par Christophe DE FREITAS in Intercommunalité

Les villes des Portes de l'Essonne, initialement prévus dans un mariage avec notre territoire, rejoignent la Métropole du Grand Paris, dans un pari sur l'avenir qui ne peut qu'être payant ! Elles ont su faire prévaloir les intérêts urbains, économiques et environnementaux pour leurs administrés autour des projets de territoire du grand Orly. Un pari qui s'avère déjà gagnant en terme d'investissements lourds pour les transports en commun de leur territoire.

Un choix qui conduit les habitants de l'agglomération Senart Val de Seine dans les bras de la CAVY surendettée, présidée par le Député-Maire de Yerres, sans aucun projet structurant sauf celui de rester seul maitre à bord d'un navire sans cap.

Pire, l'extension du périmètre de notre territoire jusqu'à Melun/Senart tout en gelant le développement urbain aura pour conséquence de dégrader encore plus les conditions d'utilisation du RER D dont la fonction première deviendra de desservir ces futurs bassins de logements au détriment de nos villes. Notre environnement ne pourra que se dégrader dans les prochaines années et devenir une zone de transit, sans perspective de développement économique, de richesse et d'emplois.

Les classes moyennes finiront étouffées par l'augmentation générale des impôts locaux et la tarifications des services publics pesant sur les ménages.

Certains élus savent encore faire le choix de l'intérêt général et du bon sens collectif, malheureusement ce n'est pas le cas du Val d'Yerres et du Val de Seine où même certains élus de "gauche" collaborent à cette baronisation de notre territoire au détriment de tous.

Nos maires auront du mal à nous expliquer où est l'intérêt de ce scénario d'isolement alors que les autres structures intercommunales essonniennes pèseront bien plus que nous et que la métropole du Grand Paris sera sans aucune considération pour nous, qui l'avons rejeté.

Nous redisons que notre avenir est dans la Métropole pour pouvoir faire entendre notre voix et bénéficier des effets de son développement urbain et économique.

Commenter cet article