Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ENSEMBLE POUR CROSNE

Blog de Christophe De Freitas, conseiller municipal de Crosne

Consultation sur les finances : exercice de démagogie démontrée

Publié le 11 Mars 2015 par Christophe DE FREITAS in Finance

A grands renforts de moyens, la municipalité explique - depuis bien avant les élections d'ailleurs - que les finances de la ville ont besoin d'être redressées. Malheureusement, elle use toujours des mêmes chiffres, des mêmes graphiques alors qu'une pleine année s'est écoulée depuis.

Une année où elle aurait pu faire des choses mais où elle a préféré tout geler et s'approprier, comme l'équipe municipale précédente, les réalisations des autres (comme la réfection de la rue Jean Jaurès par le Conseil général tout de suite après les élections, preuve que cette municipalité n'y est pas pour grand chose !).

Depuis un an donc, la municipalité vit sur la dynamique des projets initiés avant elle et de l'avis de nombreux Crosnois, elle n'a pas d'idées propres. D'où son essoufflement en matière d'éducation, de gestion, d'aménagement et de dynamisation de la Ville...

Par ailleurs, - et cela semble un scoop pour cette équipe - tout coûte ! C'est d'ailleurs le propre d'un service public : il coûte car s'il rapportait, il devrait -en bonne gestion - être assuré par le service marchand.

Voilà donc nos nouveaux "bons" gestionnaires décidé à lancer une consultation des Crosnois en jetant en pâture quelques propositions bien démagogiques.

  • 1ere observation : le débat d'orientation budgétaire aura lieu 3 jours avant la réunion publique alors que le maire avait pour habitude d'informer les Crosnois avant l'opposition (en même temps le budget est voté à la dernière minute, ce qui n'était pas arrivé depuis des années et qui va laisser peu de place à la discussion).
  • 2ème observation : la consultation sera anonyme (avec un regret : personne ne saura qui s'est exprimé ni même si certaines personnes ne se sont pas exprimé plusieurs fois pour faire pencher les décisions dans un certain sens).
  • 3ème observation : les propositions ne sous-tendent aucun projet stratégique : sans les priorités de cette équipe municipale, comment arbitrer, quels objectifs de dépenses ?
  • 4ème observation : les choix les plus opportuns ne sont pas proposés comme l'intégration de la métropole du Grand Paris, le portage des charges de l'Agglomération, l'absence de mutualisations intercommunales, l'existence d'un syndicat qui est une coquille quasi-vide, les indemnités des élus alors qu'ils demandent aux Crosnois de faire des efforts, etc... !
  • 5ème observation : Sans l'année 2014, la municipalité oublie de rendre compte de son propre bilan : dégradation des comptes due à un endettement qui a considérablement augmenté !

En réalité, le point le plus important est que la municipalité laisse à l'appréciation des Crosnois le soin de décider de quelques points anecdotiques (voir même évident : par exemple, il faut acheter mieux et le renforcement du code des marchés publics pousse à cela d'année en année) pour oublier les axes stratégiques qui pourraient faire de Crosne une ville vraiment bien gérée.

Commenter cet article