Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ENSEMBLE POUR CROSNE

Blog de Christophe De Freitas, conseiller municipal de Crosne

SYAGE ou comment NDA oublie ses engagements

Publié le 10 Février 2015 par Christophe DE FREITAS in Politique, Intercommunalité

Dans son discours des vœux, M. Dupont-Aignan, maire de la commune de Yerres, a déclaré « J’appelle tous les Yerrois à écrire aux élus du SYAGE avant le 20 janvier, date du vote de leur budget, pour arrêter leur folie fiscale. Au moment où nous faisons tant d’efforts, il est insupportable de voir des élus, enfermés dans leur tour d’ivoire, gaspiller l’argent public. »

Ces propos sont pour le moins surprenants de la part d’un maire dont la commune a très largement bénéficié des investissements (6,5 millions sur les cinq dernières années) rendus possibles par la mutualisation des moyens des autres communes.

Afin de prévenir un éventuel prolongement de cette campagne de désinformation, le SyAGE souhaite rétablir la réalité :

  • En 2015, cette dernière augmentation de la contribution des communes représentera en moyenne un surcoût de 9 € par habitant.
  • Les investissements, certes importants, sont à mettre en relation avec les dégâts considérables et récurrents causés jusqu’ici par les inondations pluviales.
  • Sur la période 2016-2020, la hausse de la contribution des communes n’excèdera pas le taux de l’inflation. (0,9 % à 1%)
  • Les communes qui réclament cette baisse ont déjà bénéficié d’investissements importants en matière de travaux et la solidarité intercommunale commande de réaliser les investissements prévus dans les communes qui ont « patienté » jusqu’en 2015.
  • L’arrêt des travaux engagés serait une absurdité économique du fait des pénalités importantes qui en résulteraient.
  • L’augmentation du budget du SyAGE est la conséquence logique de ces investissements réclamés par les communes et des frais d’entretien et de fonctionnement qui en découlent.

Le SyAGE est un syndicat mixte intercommunal dont la vocation est d’être au service des citoyens et des collectivités qui en sont membres. Le président indique que "Si nous faisons de la politique, c’est au sens noble du terme, en nous impliquant dans la vie de la Cité. Nous ne souhaitons pas faire de la politique politicienne mais ne tolèrerons pas que l’on déforme les faits et que l’on trahisse le sens de notre action."

La majeure partie des élus du SyAGE partagent fort heureusement cette conception d’une action publique guidée par le sens des responsabilités et celui de l’intérêt général et le budget primitif 2015 a été voté le 20 janvier à une très large majorité des suffrages exprimés (86 % pour, 14 % contre).

On ne peut que regretter la démarche démagogique et l'égoïsme d'un Maire dont la Ville, après avoir fini de bénéficier de l'argent des autres communes, réclame désormais la fin des investissements, au mépris de ses engagements passés.

Pour élargir, on imagine bien le discours et la nature des décisions des éventuels élus départementaux issus de sa formation politique, missionnés pour mener une politique partisane et opportuniste.
C'est pourquoi, outre le fait de son rapprochement avec le Front national qui constitue une nouvelle dérive extrémiste, j'invite les électeurs à ne pas voter pour toutes les listes soutenus par Nicolas DUPONT-AIGNAN.
Commenter cet article