Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ENSEMBLE POUR CROSNE

Blog de Christophe De Freitas, conseiller municipal de Crosne

La Ville est-elle vraiment plus sure ?

Publié le 4 Janvier 2015 par Christophe DE FREITAS in Sécurité

Dans le dernier Crosne Info, la municipalité met en avant le fait que sa politique de sécurité ferait baisser les statistiques de la délinquance depuis les 9 mois qu'elle est aux manettes.

  • Elle a recruté deux policiers municipaux (pas tout de suite et puis il y en a un qui est déjà reparti d'où il venait) ce qui a permis d'élargir en soirée les horaires de la police municipale (enfin pas depuis neuf mois compte tenu des allers et venus du personnel)
  • Elle a mis en place le dispositif "voisins vigilants" (mais c'était la précédente équipe !),
  • Elle permettra aux Crosnois qui ont déjà une vidéo-surveillance, de mobiliser (mais sans garantie d'intervention) les policiers municipaux (la délibération a été adoptée début décembre).
  • Elle a installé deux nouvelles caméras (enfin pas tout de suite, le temps de commander et d'installer le matériel)
En bref, prétendre que ces effets d'annonce sont l'origine de la baisse de la délinquance est éminemment tendancieux !

Cela reviendrait à croire que les délinquants se sont renseignés sur les futurs horaires de la police municipale et sur la future convention entre la ville et les particuliers pour cesser - par anticipation - leurs crimes et délits. C'est un peu gros et les Crosnois méritent un peu plus de sincérité.

Une seule chose est vraie dans les propos du Maire : c'est que la délinquance baisse à Crosne, dans l'Essonne et même en France, avec des différences entre les types de crimes et délits !

  • En octobre, en France et sur une année, s'il y a ainsi autant de cambriolages et d'atteintes à l'intégrité physique, il a moins de vols et de destruction de véhicules, d'agressions sexuelles et de violence physiques crapuleuses.
  • En Essonne, les vols de voitures ont augmenté de 5 %, les cambriolages ont baissé de 6%, les dégradations de 23 %. Les violences physiques crapuleuses ont diminué de 9 % mais les menaces ont considérablement augmenté (+19 %).
Toutefois la baisse des chiffres ne doit pas nous faire oublier que derrière se cachent des situations humaines et je voulais exprimer toute ma solidarité envers les deux commerçants du plateau qui ont subi un braquage, à chaque fois pour quelques centaines d'euros, ainsi qu'envers les Crosnois qui ont subis des cambriolages (dont une de mes co-listières), lors des deux dernières semaines.
La Ville est-elle vraiment plus sure ?
Commenter cet article