Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ENSEMBLE POUR CROSNE

Blog de Christophe De Freitas, conseiller municipal de Crosne

EMMAUS : toujours de la communication !

Publié le 19 Novembre 2014 par Christophe DE FREITAS in Urbanisme

Certains Crosnois ont été destinataires d'une lettre du Maire qui faisait le point sur l'avancée des négociations avec EMMAUS, les conviant à une réunion publique le 15 novembre dernier.

Lors de la commission urbanisme du 12 novembre 2014, pas un mot sur ce document et sur la réunion prévue.

La lettre comprend quelques coquilles de pure forme mais qui traduisent, comme souvent - un volonté de sur-valoriser à l'avantage de la municipalité les faits : 30 logements soit-disant prévus alors qu'il n'y a avait que 29, abandon de 10 logement au lieu de 9 réellement suspendus).

La lettre conclut qu'une convention actant les améliorations prétendues par le Maire a été proposée (10 logements abandonnés, réalisation d'un square à l'angle de la rue Remonteru et de l'avenue de la Plaine Haute, mise à disposition d'un site pour en faire des logement partagés, attributions de logement maitrisés par la Villes).

A ce stade, il n'est pourtant pas question de l'ensemble des ces points dans la convention qui sera votée le 25 novembre puisque le document soumis évoque uniquement l'avenir de la friche située à l'angle de la rue Remonteru et de l'avenue de l'abbé Sieyés (soit pour l'abandon du permis de construire pour 9 maisons individuelles et la mise à disposition, pour 12 ans, à la ville du terrain pour en faire des jardins familiaux).

Le document final n'a pas été communiqué aux membres de la commission, une version nouvelle moins favorable à la Ville étant dans les mains de la municipalité.

Toutefois, il ressort des échanges qu'EMMAUS HABITAT reste propriétaire de son terrain et pourra toujours poursuivre son projet d'aménagement, la municipalité n'ayant finalement gagné qu'un sursis de 12 ans - si elle respecte ses propres obligations d'aménagement.

EMMAUS : toujours de la communication !
Commenter cet article