Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ENSEMBLE POUR CROSNE

Blog de Christophe De Freitas, conseiller municipal de Crosne

Rythmes éducatifs : on part pas ! mais si...

Publié le 21 Février 2014 par Christophe DE FREITAS in Education

ENSEMBLE POUR CROSNE réclame depuis des mois un vaste débat public autour de la mise en place des rythmes éducatifs.

Dans un paragraphe du dernier Crosne Info, la municipalité nous informe qu'elle reportait la mise en place en 2015 afin, semble-t-il, d'approfondir la concertation.

Il est vrai que depuis l'adoption du décret (24 janvier 2013), des circulaires (6 février et 20 mars 2013), de la loi de refondation de l'Ecole (8 juillet 2013), elle n'a pas trouvé l'occasion d'engager cette concertation "approfondie", plaçant chaque acteur devant le fait accompli lors des échanges bi-latéraux.

Dans le même temps, d'autres villes diffusaient des questionnaires en direction de leurs administrés, recueillaient les avis, organisaient des rencontres pour parler de ce sujet, faisaient venir des pédo-psychiatres ou des chronobiologistes pour éclairer sur les enjeux, travaillaient des propositions d'organisation du temps scolaire et d'aménagement des activités périscolaires voire revisitaient leur projet éducatif, à travers le PEDT, outil de concertation promu par cette réforme.

A Crosne, il ne s'est rien passé de tout cela, à part une réunion publique en juin 2013 où la mairie a étalé les moyens mis à disposition du scolaire mais sans exposer ses intentions.

Nous alertons les Crosnois sur le fait que le report à 2015 n'est pas possible dans l'état actuel des textes : la réforme devait intervenir en 2013 (10 % des Villes l'ont d'ailleurs fait) ou en 2014, sur dérogation (comme l'a sollicité Crosne dès mars 2013).

Cette dérogation d'un an était l'occasion d'organiser un échange, de travailler un projet. La campagne des municipales aurait pu être l'occasion d'un débat d'idées mais, comme pour d'autres sujets, la municipalité joue l'immobilisme durable.

Les élections passées, il restera donc peu de temps pour réunir les acteurs associatifs, les enseignants, la FCPE, représentante des parents d'élèves, les familles, les partenaires institutionnels pour nous assurer du financement (CAF, services de l'Etat).

Ce dossier sera nécessairement abordé en avril 2014 pour une mise en oeuvre en septembre 2014 et, si nous sommes élus, nous rédigerons, en concertation avec les acteurs précédents, un Projet Educatif de Territoire exposant nos objectifs et les moyens pour y arriver :

  • Nous veillerons à mettre en place un cadre simple, permettant d'assurer la régularité des horaires propice aux apprentissages.
  • Dans l'organisation des activités périscolaires, nous laisserons une large place aux associations crosnoises afin qu'elles puissent promouvoir auprès de nos enfants les pratiques sportives, culturelles ou de loisirs.
  • Nous réfléchirons avec les enseignants sur l'organisation des études et veillerons plus particuliérement à l'accompagnement des CP et CE1 dans l'acquisition des savoirs fondamentaux, qui constitue une étape essentielle de la réussite scolaire.
  • Dans un échange ouvert et loyal, nous associerons la FCPE et le personnel municipal à la réflexion et à la formulation des propositions qui pourront être mises en place.
Mon expérience importante de ce dossier (je coordonne pour le préfet du département où je travaille le groupe d'appui aux collectivités) nous permettra d'y faire face dans les délais. C'est mon engagement !

Alors que le passage à la semaine de 4 jours a contribué à la dégradation des résultats scolaires et que les gouvernements successifs partageaient les enjeux de cette réforme, il est dommageable pour nos enfants de différer plus encore sa mise en oeuvre.

Rythmes éducatifs : on part pas ! mais si...
Commenter cet article